Je ne me suis pas sentie bien ces jours-ci il a fallu que je m'occupe da réparation de l'ordi, ma mère est toujours à l'hôpital, peut-être qu'on finira par lui trouver un établissement mieux, mais ce n'est pas pour ça qu'elle retrouvera son automomie, mon père est dépassé, surtout quand je cumule dépression saisonnière et anorexie et je reste au lit, aujourd'hui bien ce soit dimanche j'ai tout de même pu aller faire quelques courses, je ne suis pas la seule, quand je vois le nombre de vieilles dames affolées qui s'aperçoivent le dimanche après-midi qu'il  leur manque quelque chose d'indispensable pour le dîner familial où qu'elles n'ont plus croquettes pour le chat.. C'est souvent comme ça toute la semaine on se dit : "j'ai le temps" et quand arrive le dimanche, c'est presque trop tard.

A ma décharge j'ai aussi un poignet foulé... et une soeur qui me gronde parce que je n'en fais pas assez pour me sortir de la dépression, seulement, si je me sentais parfaitement bien, je n'aurais pas ce souci et c'est toujours quand on ne se sent pas bien qu'on se met à tourner en rond sans arriver à prendre la bonne décision, pourtant j'en ai fais des thérapies.

Bon je n'ai qu'à trouver Agathon qui doit faire le fou dans un coin de la maison, heureuse bête!