Me voilà de retour, après une aventure que je n'ai pas envie de revivre;

c'était le 17 mai, tôt le matin, on sonne à la porte, je descends ouvrir pour épargner à mon père âgé de se lever, manque de chance, j'ai été trop vite, et je suis tombée devant le facteur, mon père étant descendu a ouvert pour prendre le colis et m'a demandé si j'arrivais à me relever toute seule, oui, pas de problème, je suis retournée dans ma chambre, j'ai donné à manger aux chats et je m'apprêtais à préparer mon petit déjeuner quand on a ressonné, je redescends et là je trouve 2 policiers, un homme et une femme qui me demandent de les laisser entrer, pour parler, pas plus de détaails, je croyais naïvement qu'ils faisaient une enquête dans le quartier... mais là tout tourne au deame, la policière me dit que le facteur a signalé des faits de violence, mon mari serait brutal avec moi! donc je leur dit que ce  n'est pas mon mari, mais mon père,qu'il n'a jamais exercé de violence à mon égard; et bien rien à faire, ils nous ont interrogé comme des criminels, séparément, et finalement ont appelé les pompiers qui m'ont embarqué à l'hôpital, et là je suis passée des urgences à la réanimation (!), puis au service de médecine interne, pour finir en psychiatrie où ils m'ont confisqué mon téléphone! du coup plus moyen de joindre ma famille!

Hier on m'a appris que j'étais libérée ce matin, j'ai pu récupérer toutes mes affaires mises au coffre plus le téléphone, j'ai demandé un taxi, après recherche sur ordi, pas de taxi, on se fout du monde, je n'avais pas pu recharger mon téléphone, donc je n'avais presque plus de batterie; en plus mon père m'a dit arès s'être présenté la veille à l'acceuil pour me voir mais qu'on lui avait dit ne pas me connaître, j'ai pris le bus, en pantoufles et vêtue d'un T-shirt et d'un imperméable, au terminus, j'ai appelé mon père avec ce qu'il me restait de batterie, il m'a dit de prendre le métro jusqu'à la station la plus proche de chez nous et qu'il viendrait avec la voiture.

Enfin, je suis à la maison, mais prendre le bus et le métro en pantoufles c'est une expérience;

Après j'ai pu m'habiller me maquiller, retrouver les chats, et faire la lessive!

Je n'ai plus qu'a aller voir ma mère et c'est fini!