Pour 2 jours; je ne sais toujours pas quand ce sera pour de vrai.

J'ai de la chance, le taxi était en avance, je suis arrivée assez tôt dans l'après-midi.

J'ai trouvé dans l'entrée un sac de croquettes vide, ce qui veut dire "Marie-Christine est priée d'aller racheter de la pitance pour ses tigres", ce que j'ai fait après avoir mis une fournée de linge dans la machine. En plus Miranda a ses chaleurs, on l'entends miauler de la rue quand elle est dans l'escalier.

Maintenant que l'hôpital lit mon blog, je ne dois pas dire de mal, pour ma survie (lol)

Ce que je fais aussi quand je rentre à la maison c'est trier des livres pour une nouvelle provision, pour la suite du séjour, parce que je lis, je lis, bien plus qu'à la maison où j'ai d'autres occupations.

J'ai vu la psychologue, et une des infirmières du CMP ce matin, je devrais tout de même aller au CMP demain, rv à prendre.

A part ça j'ai passé une semaine comme les autres, le plus remarquable est que j'ai commencé une peinture sur soie à l'atelier "art et couleurs", c'est pour faire un coussin, mais je n'en suis qu'au tout début.

Cela occupe.