Déjà j'ai dû me lever, me préparer sans traîner, ensuite le trajet, puis c'était "écriture" ce matin, j'ai écris un texte sur mes chats, inspiré par Agathon à qui je n'avais pas pu donner ses médicaments ce matin (il les a eu quand je suis rentrée).

J'espérais qu'ensuite je poourrais rentrer à la maison, mais il a fallu rester pour le déjeuner, où je n'ai encore rien mangé, et puis passer l'après-midi à jouer scrabble, on se croirait dans une maison de retraite; enfin je suis rentrée, toujours sous la pluie, et demain c'est retour à Moisselles et j'en suis verte d'angoisse.