jusqu'à jeudi seulement, on s'était trompé en me laissant rester juqu'au vendredi, pff, cela finar-t-il un jour, je suis enfermée pour rien avec des clochards et des repris de justice, aucune sécurité, à chaque fois que je sors je ssuis contente d'être entière, en plus moi  la bourgeoise, je fais tache, ce qui me vaut pas mal d'agressivité..
Enfin à la maison je retrouve mes petits chats. eux ils sont braves et doux, quoique Agathon avait craché son comprimé dans son écuelle, je le lui ai remis dans la bouche, quand je ne suis pas là je suis inquiète.