203La cathédrale d'Antibes

Il n'y a qu'à Antibes qu'on peut faire ça, début octobre, et il faisait à nouveau beau et chaud, après le terrible orage de la veille!

Samedi soir, quand cela à commencé, les chats étaient rentrés, Agathon sur son coussin, Miranda sur mon lit, j'ai eu une coupure d'électricité d'une bonne heure, alors que cela n'a duré que quelques minutes chez ma soeur et à l'hôtel de ma marraine. Et puis tout est revenu, j'ai pu dormir, le lendemain j'ai commencé à entendre le récit de la catastrophe à la radio...

Ma soeur est venue me chercher à midi et demie et nous sommes parties pour un restaurant en face du port, on voyait la mer, il faisait beau, et donc nous avons déjeuner dehors, restaurant de poissons, en entrée de la soupe de poissons pour ma soeur et moi, des oeufs mayonnaise pour ma marraine, ensuite nous avons pris toutes les trois, le dos de cabillaud avec des légumes, et pour finir, de la tarte aux pommes avec chantilly pour ma marraine et de la salade de fruits pour ma soeur et moi. nous avons bu du rosé, il était très bon!

Après promenade dans le vieil Antibes, nous avons voulu voir la cathédrale, mais la porte était fermée. Nous avons repris la voiture pour aller à la chapelle de la Garoupe, c'est tout en hauteur, il y avait une bande de "jeunes" l'air délinquants qui faisaient beaucoup de bruit, bien sûr la chapelle était fermée, je suppose que si on la laissait ouverte, les "jeunes" s'y installeraient pour piqueniquer, ou pire... Quelques uns sont repartis dans une voiture toute cabossée, conduite n'importe comment! Je commençais à flipper, suggérant qu'il vaudrait mieux qu'on s'en aille avant d'être prises à partie, j'ai l'impression que c'est moi qui avais le plus peur!

Finalement nous sommes retournées chez moi, là ma soeur a allumé l'ordi pour qu'on puisse voir les dégas de l'orage, il y avait des photos impressionnantes...

Ensuite on a regardé si ma marraine pourrait avoir le train qu'elle avait réservé pour aujourd'hui, et bien, il n'y avait pas de trains au départ d'Antibes, ni de Nice, il fallait qu'elle aille à Aix, comme elle avait une voiture de location qu'elle pouvait rendre dans n'importe quelle agence du groupe, c'était possible, et c'est ce qu'elle a dû faire... Elle a du nerf, à sa place dans une situation pareille, je serais effondrée, en train de pleurer!

Et aujourd'hui toujours du beau temps, France est venue, mais sa direction lui interdisait de prendre sa voiture autrement que pour aller de chez elle au travail, et l'inverse, pour le reste, si elle avait besoin d'emmener ses clients en promenade, ou faire des courses, c'était à pied, à cause des suites des intempéries, on doit craindre des accidents.

Nous nous sommes donc promenées à pied, tout était calme, arrêt dans un café où j'ai bu un coca zéro et elle une menthe à l'eau!

Et puis retour, Agathon va et vient, il n'a pas encore pris son comprimé...