Cet après-midi, au théâtre Anthéa, la pièce de Marivaux. Nous étions dans les premiers rangs de l'orchestre.

La durée prévue était de 1h45 sans entracte, mais cela a commencé un peu en retard et a duré un peu plus longtemps, j'ai donc dû sortir vers le milieu...

L'histoire, Orgon décide de marier sa fille Silvia à Dorante, le fils d'un vieil ami, comme il est libéral, il veut son consentement. Silvia décide d'un stratagème, elle échange son rôle avec celui de de sa femme de chambre, Lisette, pour observer sous ce masque celui qu'elle doit épouser. Il se trouve que Dorante a eu la même idée et a endossé le costume de son valet Arlequin qui pour sa part est ravi de son bel habit de marquis...

Et deux couples vont se former!

Bien sûr, à la fin, la vérité se fait jour... Mais cela ne gâche rien!

Pour une fois, il y avait un joli décor, une maison à la fenêtre de laquelle on voyait jouer une violoncelliste, et devant un jardin où se déroulent les rencontres.

Hier soir, Miranda s'est couchée dans le landau de la chambre, sans doute a-t-elle compris qu'elle se reposait mieux en se tenant éloignée d'Agathe.

Mais j'ai eu un moment d'inquiétude, elle s'est mis à tousser... Cela n'a pas duré très longtemps et ce matin, elle était assez en forme pour miauler tôt pour aller dans le jardin!

Les chattes qui jouent à chat perché, la jarre renversée est l'oeuvre d'Agathe.

photos 1975

photos 1976

photos 1977

photos 1978

photos 1979

photos 1980

photos 1981

photos 1982

photos 1983

photos 1984