Hier soir, ma soeur m'a un peu raconté son dégât des eaux.

Cet après-midi, c'était la sophrologie, en attendant le bus, j'ai demandé à Marie si les e.mails envoyés par ma soeur étaient lus... comme elle n'a pas de réponses, elle dit qu'il y a une personne au bureau qui en est chargée, je ne pouvais pas dire directement que ma soeur avait l'impression que la personne qui lisait était débile légère et ne comprenait pas ce qu'elle lisait! Elle dit qu'elle a contacté celle qui s'occupe des plannings, mais qu'elle était à Menton cette semaine, qu'elle se partage le temps entre bureau de Menton et bureau d'Antibes.

A la sophrologie, nous étions huit, dont une nouvelle, au moment des partages, j'ai redit que je continuai le training autogène de Schultz qui me faisait venir des rêves étranges et abondants!

Nous avons fait de la relaxation dynamique avec respirations, étirements et massages.

Puis la relaxation profonde où nous partions en montgolfière pour jeter des sacs de sable étiquetés "soucis", "passé", tout ce dont on ferait bien de se débarrasser, je ne crois pas avoir dormi!

En rentrant, j'ai trouvé les chattes, que j'avais laissées enfermées à l'intérieur, entrain de se courir après! J'ai ouvert la porte-fenêtre pour qu'elles aillent dans le jardin, il fait beau.

Les chattes.

photos 2065

photos 2066

photos 2067

photos 2068

photos 2069

photos 2070