Hier soir, au théâtre Anthéa d'Antibes.

J'y allais seule, parce que ma soeur craignait que ce soit "saignant"!

Ce qui m'avait attirée c'est le nom de Shakespeare, en fait il ne s'agit pas d'une pièce de Shakespeare, mais de la réécriture de son "Richard III" par un dramaturge italien, Carmelo Bene (1937-2002). L'histoire se passe en Angleterre au XVè siècle, Richard III est un tyran bossu, disgracié, qui pour parvenir à ses fins sacrifie les membres de sa famille.

Il n'y avait pour tout décor qu'une longue table couverte de verres, devant laquelle les personnages s'asseyaient.

De temps en temps un écran apparaissait au fond où des scènes se déroulaient entre les personnages.

La violence est symbolisée par des effets spéciaux, à un moment de la pièce, beaucoup de bruit et des flashes lumineux, qui m'ont fait mettre ma main devant mes yeux, c'est un coup à avoir une crise d'épilepsie!

De la musique, rock par moment!

C'était dans la grande salle et elle était pleine, donc succès, j'ai bien vu quelqu'un partir pas longtemps après le début, il ne devait pas apprécier!

Beaucoup d'applaudissements, j'ai vite filé, cela ne durait qu'une heure, mais comme j'étais forcément arrivée un peu en avance et que cela avait commencé un peu en retard, il y avait bien 1h20 sans pause pipi!

Après la représentation, on pouvait rester pour rencontrer l'équipe et les acteurs, mais je suis rentrée chez moi, je ne suis pas journaliste, tant pis!

Il avait plu très fort à la nuit tombée, les chats étaient rentrés, il pleuvait moins fort quand je suis partie pour le théâtre et plus du tout quand je suis rentrée.

En arrivant, j'ai essayé de faire attention en ouvrant, mais Agathe était derrière la porte et elle a filé, impossible de la faire repasser par la porte dans l'autre sens!

Elle est revenue par le jardin, environ 1/2h plus tard.

Ce matin, ma soeur m'a emmenée faire mes courses, encore un peu de tout, les trois packs d'eau réguliers, pour les chats, trois lots de petites boites de pâtée Gourmet gold, en espérant qu'ils aimeront, ce n'est peut-être plus la peine de racheter de la pâtée spéciale pour Pollux, il ne semble plus avoir de dérangements et il ne se gêne pas pour manger l'autre pâtée, en ce moment, c'est du Félix.

Après, j'ai rangé, ma soeur est restée jusqu'à ce que ce soit l'heure de partir à la danse, elle reviendra après, ce soir, c'est encore théâtre, et cette fois, elle vient!

Les chats, cette fois, Pollux est bien présent, mais le chat roux sur le store de l'appartement d'à côté, c'est Rouky.

SAM_9316

SAM_9317

SAM_9318

SAM_9319

SAM_9320

SAM_9325

SAM_9326

SAM_9327

SAM_9321

SAM_9322

SAM_9323

SAM_9324