Quand le confinement a commencé, je ne me doutais pas qu'il allait me valoir un nouvel objet de compagnie, des plus simples, la bouillotte, j'ai l'impression de ne plus m'en séparer...

Hier, en fin d'après-midi, une fois de plus j'ai porté Pollux à l'intérieur, je lui ai donné à manger, quand Agathe est rentrée, elle a eu ses friandises.

Plu tard, j'ai dîné, j'ai programmé le lave-vaisselle, ma soeur m'a téléphoné, je me suis couchée après m'être préparé une bouillotte.

Tôt ce matin, j'ai ouvert aux chats, j'ai refait une bouillotte et j'ai pris une gélule, plus tard, quand je me suis levée, le démarrage a été très douloureux!

Peu à peu, j'arrive quand même à faire les petits gestes quotidiens...

Je me suis fait une bouillotte dans la matinée, encore une en début d'après-midi.

Nadia est venue, elle a dû un peu s'ennuyer, elle a semblé déçue que je ne veuille pas jouer au scrabble... Au lieu de ça, elle m'a refait une bouillotte et a donné à manger aux chats, seule Agathe s'est montrée, Pollux se cache encore! Il reviendra quand il aura vraiment faim, ce qui arrive souvent!

J'ai dû sommeiller un peu pendant que Nadia était là, en ce moment, j'ai l'impression que je ne rêve plus, et l'opium ne m'a donné aucune hallucinations!

Ma soeur réfléchit à comment nous pourrions faire les courses, elle pense les faire d'abord pour elle vendredi soir et m'y emmener samedi après-midi, pour que je puisse choisir ce que je veux mais que je n'ai pas à pousser le caddie, soulever des packs d'eau...

Nadia m'a apporté quatre masques, de la part de Patricia, sa patronne, on veille sur moi! J'aurais plus besoin d'un remède magique contre la douleur de la sciatique!

Les chats, sur la dernière photo, cet après-midi, Agathe avait encore trouvé un lézard et jouait avec.

SAM_0524

SAM_0525

SAM_0526

SAM_0527

SAM_0528

SAM_0529

SAM_0530

SAM_0531

SAM_0532

SAM_0533