Je recommence ce message, tout ce que j'avais écrit a disparu!

Hier soir, quand ma soeur est passée, Agathe était rentrée, pas Pollux, nous en étions à discuter de ce qui en allait être de la reprise du théâtre, on parle de la date du 13janvier, mais il semble que la réouverture des salles de spectacle soit conditionnée au nombre de contaminations par jour, s'il ne baisse pas... Mes activités, si elles sont assimilées aux salles de sport, devraient reprendre aussi à cette date.

Ce qui est plus sûr, c'est que, dès mardi, nous sommes déconfinés, plus besoin d'une attestation de sortie, en revanche il y a un couvre-feu à 21h, ce qui fait que ma soeur viendra plutôt me voir à l'heure du déjeuner qu'à celle du dîner, pour éviter de se faire encore une attestation!

J'ai commencé à préparer mon dîner, Agathe tournait autour de ma salade, le volet était baissé et la porte-fenêtre repoussée, avec juste une petite fente pour entendre Pollux quand il arriverait, je l'ai entendu miauler, tandis que ma soeur croyait que c'était Agathe qui réclamait quelque chose! Ouf, Pollux était rentré tôt!

Ce matin, c'était la réunion de supervision de l'atelier Picasso au CSAPA, un titre ronflant, pour une réunion qui consiste à demander aux participants s'ils sont contents de ce qu'ils ont fait et s'ils veulent continuer... Ma soeur m'y a emmenée en voiture et nous arrivions quand mon téléphone a sonné, c'était l'assistante sociale pour me dire que la réunion était annulée, faute de participants. Hier matin, quand j'ai téléphoné, tout semblait aller bien, mais les appels des autres n'étaient peut-être pas encore arrivés et ils se sont révélés négatifs! Ma soeur m'a ramenée chez moi, j'ai lu et regardé la télévision.

En début d'après-midi, j'avais ma séance de kiné, beaucoup d'exercices, debout, allongée sur le dos et à quatre pattes, je souffre un peu, mais cela doit renforcer mes muscles, la kiné était un peu bavarde, elle a parlé de ce qui allait rouvrir ou pas et de l'incertitude, j'ai parlé du théâtre, disant que ma soeur et moi sommes abonnées, qu'il y a déjà des pièces annulées, que nous aimerions bien que cela reprenne, elle voit bien que c'est aussi un désastre économique pour le théâtre. Pour finir, le massage du dos, cela me détends bien, pas assez long pour que je m'endorme!

Comme c'était une heure plus tôt que les autres semaines, Karine ne m'attendait pas à la sortie, elle est venue un peu plus tard, Agathe était là, Pollux est passé manger et est reparti. Nous avons joué au scrabble et Karine a gagné.

Au moment où elle allait partir, après m'avoir fait signer sa feuille de présence, je lui ai donné cinq sachets de Sheba, elle a dit qu'il ne fallait pas, je lui ai dit que ce serait perdu sinon, puisque mes chats n'en veulent pas, elle dit que je devrais réessayer, mais j'ai déjà ouvert deux sachets que j'ai entièrement jetés! Elle a convenu que mes chats devaient être particulièrement délicats... Je ne lui ai pas raconté l'histoire de la dernière souris, le même chat active ses instincts primitifs de chasseur, mais fait le difficile devant une pâtée d'une marque réputée pour satisfaire les chats raffinés!

Agathe est rentrée, je lui ai donnée ses friandises, j'attends Pollux.

Pollux vient de rentrer, il a fini la pâtée qui était dans l'écuelle et je lui en ai servi un autre sachet, il a dévoré.

Les chats hier soir, on voit Pollux se laisser caresser par ma soeur, Agathe a été assez agitée, elle a gratté dans la baignoire, comme si elle espérait faire un trou pour enfouir ce quu'elle avait à faire... finalement, elle s'est servie de la litière!

SAM_4423

SAM_4424

SAM_4425

SAM_4426

SAM_4427

SAM_4428

SAM_4429

SAM_4430

SAM_4431

SAM_4432

SAM_4433

SAM_4434

SAM_4435

SAM_4436

SAM_4437

SAM_4438