Hier soir, Pollux est rentré à la même heure que la veille, toujours le même rituel, sa pâtée, puis il va miauler devant la porte-fenêtre que j'ai refermée derrière lui !

J'ai envoyé un SMS à ma soeur pour le lui dire, d'autant qu'elle devait passer en revenant du bureau, elle devrait faire attention en entrant !

Quand ma soeur est arrivée, c'était bientôt l'heure du dîner, Pollux était dans le landau.

Elle est restée un petit moment.  Pendant que je dînais, le téléphone a sonné, elle a décroché, puis elle m'a passé la communication, c'était Médiamétrie qui voulait que je réponde à un sondage sur l'équipement multimédia de mon foyer, mon numéro de téléphone avait dû être tiré au hasard, puisqu'on ne savais pas mon nom, mon âge, ma profession, que je vive seule, sois sans profession et d'un âge assez avancé n'a pas été rédhibitoire puisqu'on m'a envoyé le questionnaire par e-mail, j'ai quand même eu un bon quart d'heure d'explications au téléphone, il m'a fallu moins de temps pour remplir le questionnaire, ce que j'ai fait en début d'après-midi.

Ce matin, je me suis levée avant la sonnerie de mon réveil, ce sont les chats qui m'ont tirée du sommeil, ils m'avaient réveillée une première fois, beaucoup plus tôt, pour que je leur ouvre, là, c'était pour que je leur donne à manger.

Le temps est le même qu'hier, température douce, soleil et vent qui souffle fort.

A midi, c'était mon rendez-vous de kiné, l'on commence par les étirements de jambes et des exercices, j'ai l'impression que de séance en séance, la kiné ajoute des exercices de plus en plus compliqués et qui me tirent, non seulement les jambes, mais aussi les bras ! Mon prochain rendez-vous est mardi, à midi.

Ce soir, il y a encore le Pilates, à l'époque où j'étais torturée par des profs d'éducation physique sadiques, je ne pensais pas que je me mettrais à la gymnastique à plus de 50ans, mais l'atmosphère n'est pas du tout la même, il n'y a pas de rapport de dominant à dominé entre le prof et l'élève ! On ne se fait pas non plus gronder si il y a un exercice que l'on trouve trop difficile !

Cet après-midi, c'est Colette, elle a commencé par les poubelles, elle a percé la sac en le sortant de la poubelle, du marc de café s'est s'est répandu, elle avait l'air de penser que c'était de ma faute, en fait, elle a accroché le sac  aux bouts de l'anse du seau, le nombre de fois où j'ai de faire attention...

Maintenant, nous jouons au scrabble.

Les chats d'hier après-midi à cet après-midi, avec Rouky sur l'avant-dernière photo, qui est venu ce matin, pris de loin, pour ne pas lui faire peur.

SAM_2776

SAM_2777

SAM_2778

SAM_2780

SAM_2779

SAM_2781

SAM_2782

SAM_2783

SAM_2784

SAM_2785

SAM_2786

SAM_2787

SAM_2788

SAM_2789

SAM_2790

SAM_2791