Ce matin, j'ai trouvé à 9h, Rouky installé dans le landau sur la terrasse, Agathe qui était sortie depuis un moment, était perchée sur les valises, dans la matinée, Agathe est revenue à l'intérieur, Rouky est entré lui aussi, il n'a pas mangé, mais bu dans le bol des chats, Pollux ne rentre toujours pas et personne n'appelle en ayant vu une affiche.

J'ai vu ma soeur qui partait au bureau.

Cet après-midi, je suis allée à la sophrologie, heureusement, pas de nouveaux, comme demain, c'est l'automne, il était question de nettoyage pour le changement de saison, c'était le sujet de la méditation, il fallait jeter dans une rivière tout ce qui nous encombrait, je n'ai pas bien suivi, une fois de plus, j'ai dormi !

En rentrant, j'ai trouvé Agathe sur mon lit, depuis, elle est ressortie, après que je lui ai servi de la pâtée.

Je ne savais pas si quelqu'un allait venir, Colette est arrivée, un peu plus tard que d'habitude, elle a descendu la poubelle du recyclage, pas surprise qu'elle ne soit pas pleine, et celle de la cuisine encore moins. Elle m'a demandé si j'avais eu quelqu'un lundi et mardi, elle n'a pas l'air au courant des disponibilités de ses collègues, ni du fonctionnement administratif de sa société !

Elle fait le ménage, tout en disant que c'est propre.

Maintenant, c'est le scrabble, nous avons fini la partie commencée la semaine dernière, j'ai gagné et nous en faisons une autre. Colette a renversé le sac de lettres, j'espère qu'elle a tout ramassé, elle continue à se plaindre d'avoir mal aux pieds !

A un moment, elle a dit voir un chat, comme si Pollux était revenu, c'était Agathe qui revenait du jardin.

J'ai gagné la partie d'aujourd'hui, Colette est partie, en me laissant la porte coulissante de la salle de bains déraillée, j'ai dû monter sur une chaise pour revisser: bien sûr, elle colle systématiquement le poubelle de la cuisine à la porte du lave-vaisselle !

Les photos, Agathe d'hier après-midi à ce matin, Rouky fait son apparition ce matin, on voit qu'Agathe l'évite. Une photo de Pollux dans le jardin, pour penser à lui.

SAM_5272

SAM_5273

SAM_5274

SAM_5275

SAM_5277

SAM_5278

SAM_5279

SAM_5280

SAM_5281

SAM_5282

SAM_5283

SAM_5284

SAM_5285

SAM_5286

SAM_3550