Disons que je me sens moyennement bien, pas terrible, mais je peux tout de même sortir faire quelques courses, m'occuper des chats, enfin il ne faut pas que je me plaigne, j'aime les livres, donc quand je suis fatiguée je peux toujours m'allonger et lire, il faut dire que mon angoisse n'est pas nouvelle, du temps de mes études j'avais une peur bleue de ne pas réussir; alors je me rongeais les sangs, pour rien en fait, j'ai eu plein de diplômes sans beaucoup de difficultés; quant aux médicaments les granules homéopatiques plus le  quart de tranquillisant que je prend dans la soirée, pour le moment je ne peux pas dire que je ressente beaucoup de changement, mais il doit falloir un peu de temps.

Un souvenir de jeunesse : quand j'allais en classe c'était toujours les meilleures élèves, dont j'etais qui se faisaient le plus de soucis, les mauvaises, la vie était belle toujours à rire et à jouer!c08paq_blinkie1_06