C'est ce dont j'ai eu l'impression durant une heure cet après-midi, cela n'a pas été douloureux, mais maintenant, j'ai toujours la joue insensible, durant tout le trajet Christine n'a pas arrêté de me demander si je me sentais bien, et si j'avais peur, à vrai dire, mais je ne le lui ai pas dit, j'ai plus peur de son enthousiasme au rangement que de la dentiste! La dent est complètement dévitalisée, mais ce n'est pas fini, j'ai encore 3 rendez-vous de prévus, et, je suppose qu'il y en aura encore d'autres...

Quand je suis rentrée, Agathon est arrivé, je lui ai resservi à manger, et lui ai fait avaler son comprimé.

Ce soir, je ne vais pas aux AA, mais au cinéma avec ma soeur voir un film sur les contes de fées.