Hier soir, au cinéma d'Antibes, c'est le nouveau film de Woody Allen.

Nous sommes parties en avance pour être sûres de trouver à se garer, un coup de chance, nous avons eu la place de quelqu'un qui partait.

Nous avons attendu un peu dans la voiture, ma soeur écrivait un message sur son téléphone.

L'histoire, Ashleigh, une étudiante qui est aussi journaliste pour la gazette de son campus doit aller à New York interwiever un célèbre réalisateur, elle emmène son amoureux Gatsby, qui est aussi un joueur de poker doué et chanceux, il a bien l'intention de profiter de l'argent qu'il a gagné.

Ashleigh se trouve face au réalisateur qu'elle admire beaucoup, mais il est en pleine dépression, mécontent de son nouveau film, le producteur est inquiet, et tandis que le réalisateur a disparu, Ashleigh rencontre un célèbre acteur, elle est toute excitée, des journalistes vont la prendre pour sa nouvelle petite amie, elle l'accompagne chez lui et alors qu'elle est sur le point de se laisser séduire, la compagne de l'acteur, dont il se disait séparé revient, il faut qu'elle se cache, elle s'enfuit.

Pendant ce temps, Gatsby a rencontré une ancienne copine, ils vont au musée ensemble, là, Gatsby voit sa tante, il essaie de l'éviter, sans réussir et le voilà convié à une soirée chez sa mère... avec Ashleigh

Avant d'y aller, rentré à l'hôtel, il voit Ashleigh à la télévision avec l'acteur, croyant qu'elle l'a laissé tomber, il paye une escort-girl pour jouer son rôle chez sa mère... Cette dernière va tout de suite voir la supercherie et en profiter pour lui révéler son passé des plus surprenant.

Comme le titre l'indique, il pleut tout le temps.

Ashleigh et Gatsby finiront par mettre les choses au point, mais malgré tout, leurs chemins se séparent.

Le film n'était pas très long, j'ai tout de même dû faire une sortie au milieu.

Au retour, ma soeur m'a déposée devant chez moi, je suis rentrée seule et quand j'ai ouvert la porte, Agathe s'est enfuie! Je n'ai pas couru derrière elle, cela n'aurait servi à rien.

Mais quelques minutes après, elle s'est présentée devant la porte-fenêtre, l'air malheureux, elle a eu quelques friandises.

Aujourd'hui, je n'ai pas eu d'auxiliaire de vie, cela aurait dû être Angélique ce matin, mais il semble qu'elle ne veuille plus venir chez moi, je ne me serais pas montrée assez accueillante vendredi, je me serais plus intéressée à mon ordinateur qu'à elle... Pourtant, je lui ai proposé du thé, je lui ai raconté ma vie, elle a caressé Pollux, a joué avec lui, il y a bien le nettoyage de la salle de bains où je ne me suis pas montrée enthousiaste, en fait, je voulais bien qu'elle le fasse, mais elle avait l'air de penser qu'il fallait que je m'en occupe activement, pour ça, je me sentais trop fatiguée.

Cet après-midi, c'était Pilates, j'ai vu Michèle qui m'a demandé des nouvelles du chaton, ce à quoi je réponds qu'il a des troubles intestinaux, elle me demande s'il a des vers, il ne devrait pas, on l'a traité contre ça, il prend du smecta.

Au cours, nous n'étions que cinq, pas d'instrument, un peu dur quand même...

En rentrant, j'ai retrouvé les chats tous les deux perchés, ils sont descendus demander à manger, j'ai redonné à Pollux une pincée de smecta, c'est goût orange-vanille, conçu pour être agréable à un palais humain, pour un chat, peut-être qu'il faudrait que ça sente la sardine!

Les chats.

 

SAM_7831

SAM_7832

SAM_7833

SAM_7834

SAM_7835

SAM_7836

SAM_7837

SAM_7838

SAM_7839

SAM_7840

SAM_7841

SAM_7842

SAM_7844

SAM_7845