Depuis que j'ai des chats, plus besoin d'un réveil, il y y en a toujours un qui vient me lécher ou me gratter la tête, sa façon de dire, "c'est l'heure!" des croquettes, donc maman chat n'a plus qu'a s'extirper du lit pour servir le jeune homme et la jeune fille affamés et dans le même élan faire du café pour elle-même, ensuite comme d'hab, j'ai changé les draps, rangé dans un sac les vêtements que j'avais lavé pour ma mère, et bien sûr encore un jour où je ne pouvais pas traîner, j'ai donc une fois toilettée foncer à monop au ravitaillement, cet après-midi nous sommes allés voir ma mère, on y retourne demain, mais on l'a prévenue, je ne sais si elle n'a pas déjà oublié, que lundi on ne peut pas, mon père doit se faire faire un nouveau choc éléctrique au coeur et a rv avec l'anésthésiste, quant à moi je vais chez le psychanalyste, on n'a pas le choix, si on ne le faisait pas nous serions morts.