Ce qui n'a pas empêché Agathon de sortir et de se faire prier pour rentrer, il fallait que je lui donne ses médicaments, ce qui m'a valu poursuites et coups de griffes; je ne sais pas comment mes assistantes félines s'en tirent quand je ne suis pas là. Ce chat a un sacré caractère, tout doux tout gentil pour passer la nuit sur mon lit, mais dès qu'il sent que je vais aller chercher son comprimé, c'est une autre affaire., il ne sait pas que c'est grâce à ça qu'il peut toujours courir et jouer avec Miranda.

Pauvre chat, ce n'est pas drôle d'être malade.