Ma soeur dit qu'avec moi, il faut qu'elle soit organisée pour deux, donc j'obéis à ses ordres...

Samedi matin, début des courses : médicaments, programme de télé et cigarettes, ensuite, la clé USB. Retour chacune chez soi, je nourris mes fauves, après je fais mon déjeuner.

Après-midi, retour de ma soeur avec la clé USB chargée d'un fichier qui devrait permettre d'installer les hauts-parleurs, chou blanc.

Dimanche, nouvelle tentative, toujours rien, c'est à désepérer.

Aujourd'hui, Maguy est arrivée avec un quart d'heure de retard mais elle a dit être en avance parce que le lundi, elle ne doit venir qu'à 4h, première nouvelle. Ensuite elle m'a emmenée à la plage, à pied, parce qu'elle a une tendinite à la cheville et ne peut pas conduire, en revanche,elle peut marcher. Avec elle, il ne faut s'étonner de rien.

A la fin de la semaine dernière, ma tante, Marie-Hélène, m'a téléphonée, je lui ai raconté mes déboires avec Maguy, cela n'a pas eu l'air de la frapper. Elle ne se rend pas compte que c'est vraiment important que je me fasse arranger les dents. Je lui aussi dit que Miranda avait été malade, là c'est le montant du chèque qui l'a impressionnée. Et oui, mais c'est ma chatte chérie, rien n'est trop pour elle!