Hier soir au cinéma de Cagnes sur Mer.

C'est l'histoire de la fin de la vie d'Oscar Wilde, après sa condamnation aux travaux forcés, suite à sa liaison qui fit scandale avec un jeune aristocrate.

Il trouve refuge en France, entouré de quelques amis, il est malade et il mourra sans avoir revu sa femme et ses fils.

Quelques flashes back sur sa vie d'avant, ses succès...

Le film durait 1h45, j'ai dû faire une sortie au milieu, nous sommes rentrées tard, ma soeur m'a juste déposée, quand je suis entrée, les chattes ne dormaient pas et Miranda a fait une petite sortie!

Cet après-midi, c'était la sophrologie, c'est Marie qui m'y a accompagnée.

Nous étions neuf, dont une nouvelle, nous nous sommes présentés... J'ai raconté l'histoire de mes chattes et la complication de la blessure à la patte d'Agathe.

Nous avons fait des respirations, puis la relaxation profonde, il s'agissait de mettre en place le protocole autogène de Schulz, cela n'a pas manqué, je me suis endormie, mais il parait que je n'étais pas la seule!

Au retour, à l'arrêt de bus, nous avons rencontré Corinne, avec Marie, elles ont parlé d'une dame très difficile... qui tombait, qu'il fallait faire manger, mais n'aimait rien...

En rentrant, j'ai retrouvé les chattes, Miranda demande régulièrement à sortir, mais ne reste pas longtemps, il fait trop froid!

J'avais pris mon manteau le plus chaud, en peau, doublé de molleton.

Les chattes.

photos 1412

photos 1413

photos 1414

photos 1415

photos 1416